lundi 26 décembre 2011

Ouverture du blog du Cercle des Amis de Marianne

J'avais repris le site du Cercle des Amis de Marianne début 2004. Par manque de temps, d'organisation, et devant la difficulté à trouver des pièces à présenter, j'avais pris un retard qui s'accumulait. De plus, la technologie du site n'était plus au goût du jour.

J'ai appelé à l'aide Olivier Gervais et Édouard Péricart, membres du CAM, spécialistes respectivement des états de phosphorescence et de la Marianne de Cheffer. Tous deux sont déjà présents sur le Web, avec le blog les News du phospho, le site Les barres phosphorescentes et leurs variétés, et le site sur la Marianne de Cheffer. Ils ont tous les deux acceptés.

Comme tout projet informatique, on a pris du retard, mais à un moment donné il faut avancer, donc malgré que la reprise du site antérieur ne soit pas complète, c'est lancé, avec en nouveauté quelques pièces du mois sur 2011.

jeudi 15 décembre 2011

Bulletins 2011

Bulletin n° 90 - 1er Trimestre 2011
• Editorial (Jean-Jacques RABINEAU)
• Carnets Marianne de Briat (Jean-Jacques RABINEAU)
• Béquet, une confirmation et une grande découverte (Jean RENARD)
• La Marianne de Londres (Jean-Claude DUBOUILH)
• Effigie Royale au type Elström (suite) (Roger VERPOORT)
• Le courrier électronique avant internet (Laurent BONNEFOY)
• Décalages (Claude MARTINEAU)


Bulletin n° 91 - 2e Trimestre 2011
• Editorial (Jean-Jacques RABINEAU)
• La rotative à grand rendement n°1 (Jean RENARD)
• Carnets des cours d’instruction (Jean RENARD)
• Le bloc-feuillet gommé « Les couleurs de Marianne » de 2009 (Olivier GERVAIS)
• Lettre en dispense d’affranchissement (Gérard CHAPOT)
• 30F au facteur (Gérard CHAPOT)
• Le type Elström (Roger VERPOORT)
• Blason « Troyes », une différence sur les coins datés (Olivier GERVAIS)
• Les types de barres phosphorescentes (Olivier GERVAIS / Jean-Jacques RABINEAU)


Bulletin n° 92 - 3e Trimestre 2011
• Editorial (Jean-Jacques RABINEAU)
• Repère électronique, date et carré noir jouent en trio (Eric CHARBONNIER)
• Parlons de la surcharge 25f CFA / 0.50 Marianne de Béquet (Jean RENARD)
• Effigie Royale au type Elström (Roger VERPOORT)
• Etre ou ne pas être le même produit. Telle est la question (Claude MARTINEAU)


Bulletin n° 93 - 4e Trimestre 2011
• Editorial (Jean-Jacques RABINEAU)
• Bloc-feuillet gommé « Les couleurs de Marianne », mode d’impression (Olivier GERVAIS)
• Le poinçon retouché n’est pas celui que l’on croit… (Edouard PERICART)
• 0.50 Béquet, une belle « variété » (Jean RENARD)
• Effigie Royale au type Elström (Roger VERPOORT)
• La rotative à grand rendement n°1 (suite) (Jean RENARD)

jeudi 1 décembre 2011

Ordre de réexpédition Liberté : 7 couleurs !

C'est un grand classique de la philatélie classique : chercher à avoir des documents avec le plus grand nombre de timbres avec des couleurs différentes d'une émission. Ici, on a un affranchissement Liberté à 7 couleurs, ce n'est peut-être pas le plus gros connu mais c'est un document non-philatélique et il ne doit pas être évident de trouver du 0,15 Liberté sur un ordre de réexpéditon.

L'affranchissement est à 77,00, ce qui correspond au tarif du 1/8/1985 pour un ordre de réexpédition de 12 mois dans une ville de plus de 20 000 habitants. Le tarif sera augmenté à 80,00 le 1/8/1987.


mardi 1 novembre 2011

Moule de cachet premier jour Semeuse

Moule métallique (laiton ?) du tampon 
de la journée du timbre 1995 à Gap.

En 1996, la Semeuse était à l'honneur à l'occasion de la Journée du Timbre. La manifestation a lieu dans toute la France, un bureau est ouvert par département.

Ce moule a servi à recevoir de la matière plastique, qui a donné les tampons utilisés.

Il semble que ces moules aient été récupérés par un ferrailleur, ils se sont retrouvés en vente sur internet.

Le dessin est à l'endroit, ce qui donne des cachets à l'envers et des empreintes à l'endroit.

Ces moules sont sans doute uniques (un par ville cependant), il est probable qu'ils ont été réalisés par un tour à graver numérique, et non pas à la main.

samedi 1 octobre 2011

Marianne de Decaris : affranchissement carnet/feuille

Cette lettre simple recommandée, affranchie au tarif du 1/2/62 (0,25 de lettre intérieure de 0,70 de recommandation), porte une paire verticale de la Marianne de Decaris (issue de carnets de 8, comme le montre la dentelure coupée à droite (et une nuance pale souvent rencontrée sur les timbres de ces carnets), s’accompagne d'un isolé de feuille (ou de carnets de 20) et d'une paire du blason de Troyes.

Il est intéressant de rechercher les lettres où 2 types du même timbre cohabitent, c'est assez difficile à trouver surtout sur une lettre nature.

La différentiation du type II de carnet est difficile, il peut-être plus simple de réaliser un fort grossissement pour voir le sens de l'impression (les timbres des carnets de 8 en typographie sont imprimés couchés).

jeudi 1 septembre 2011

Bureau temporaire sur Marianne de Béquet

Oblitération temporaire ordinaire sur 1,00 Marianne de Béquet :
foire agricole oust européen/Tours.
L'adresse était mal rédigée,
à destination de la Mairie de Montiey (sic)... à Condé-sur-Noireau,
par laquelle la lettre a fait un passage comme le montre
le timbre-à-date au dos.

Une oblitération temporaire indique bien souvent un bureau temporaire, et si l'on a l'habitude que le bureau temporaire trouve sa seule justification dans l'oblitération spéciale, il y a aussi de vrais bureaux temporaires qui se justifient par le besoin d'un bureau de poste pour servir les besoins d'une population soudainement importante, comme à l'occasion de cette foire.

Comme l'indique l'adresse de destination (foire de Montilly - mal orthographié - service des droits et places), l'expéditeur étant sans doute exposant à cette foire qui réservait une foire prochaine, mais le plus souvent on trouve des envois de cartes postales de visiteurs.

samedi 2 juillet 2011

Dear doctor...

 Imprimé à destination du Canada, texte 
à gauche imprimé imitant l'écriture manuscrite.
Un beau homard en Corse.

Les laboratoires pharmaceutiques en particulier ont fait de la publicité en avoyant aux médecins des cartes postales affranchies de timbre de pays exotiques ou faisant rêver. On obtient des affranchissements sympathiques de contrées d'où on ne voit pas souvent de courrier.

Parce qu'elle commencent (en anglais) par Dear Doctor, c'est sous ce nom qu'est connue la collection des ces cartes postales (il y a des collectionneurs spécialisés, tient ils ont des listes intéressantes !).

La firme ici est Poulenc Limited, elle a expédié uniquement vers le Canada dont elle est originaire.

Il est plus rare de trouver des cartes de France, pays sans doute jugé peu exotique mais on trouve la Corse, la Réunion, Monaco ou les TAAF comme origines.

Voici donc un exemple de carte de Corse, affranchie avec 2 blasons 5F Lille et 15F Alger et oblitéré d'Ajaccio. Le tarif m'a laissé perplexe, à destination du Canada un tarif carte postale aurait fonctionné comme le Canada bénéficiait à l'époque du tarif intérieur. Mais la mention Imprimé laisse peu de doute, il s'agit d'un imprimé pour lequel le Canada ne bénéficiait pas d'un tarif réduit, on est donc au tarif général du 6/1/1959, soit 10F par 50g, avec un minimum de perception de 20F (ou comment payer la même chose pour 10g et 99g !).

lundi 2 mai 2011

Lettre accidentée Marianne de Béquet 25F CFA

Lettre réparée par l'étiquette gommée n°509, mention manuscrite "déchirée par la machine à oblitérer".

Pas si commun, surtout quand originaire de la Réunion à l'époque les Marianne surchargées CFA !

mardi 1 mars 2011

Marianne dépoussiérée !

Lettre retardée affranchie d'une Marianne de Briat, tampon : "Trouvé dans le service/lors du dépoussiérage des/sacs postaux/Avec les excuses de La Poste".

samedi 19 février 2011

Roulettes mixtes Marianne




Bandes non confectionnées de roulette (collection privée) :
1,60 et 1,40 Liberté et 1,80 et 16 Liberté.

Sans doute parce que les roulettes n'avaient pas un usage suffisant, de nombreux tirages de roulettes Sabine et Liberté ont été réalisés sur un cylindre mixte, soit 5 colonnes de timbres rouges et 5 colonnes de timbres verts.

La problématique est de réussir à trouver sur des timbres vendus à La Poste des illustrations de ces impressions mixtes, pour cela il faut se tourner vers les variétés : la collection des variétés prend tout son sens quand elle permet d'illustrer des détails de fabrication !
Projection de rouge mélangé avec du vert (brun) sur bande de 3 de roulette du 1,60 Liberté : ce rouge indique logiquement l'origine « roulette mixte ».

Moins évident mais plus intéressant, ce 1,40 Sabine déniché par Jean-Luc Raffel montre une BP complète à droite (légèrement décalée vers la gauche) et un filet de barre phosphorescente à droite.


Schéma explicatif, avant confection de la roulette : sans décalage.


Schéma explicatif : avec décalage vers la gauche.

Ce filet provient du timbre d'à côté : le timbre placé à droite avant découpe avait donc une BP à gauche, ce qui s'explique par un timbre avec 2 BP (donc un timbre supérieur ou égal au tarif lettre), donc un 1,60 Sabine rouge ! Ce tirage de roulette Sabine est donc dans une configuration avec les timbres rouges à droite et les timbres verts à gauche, le timbre en question est à la 5è colonne.

Le cas n'est sans doute pas unique : à vos roulettes et lampes UV !

Dominique STÉPHAN (extrait du bulletin n°77 du 1er trimestre 2008)

samedi 1 janvier 2011

Marianne de Cheffer : timbre-poste ayant déjà servi


Lettre affranchit avec un 0,40 Marianne de Cheffer, mention manuscrite "utilisation de Timbre Poste ayant déjà servi", taxe 60 centimes (soit le double de l'affranchissement manquant pour un pli non urgent à 0,30). Le cachet à date est frappé réglementairement à côté du timbre.

Lettre recommandée de service contenant la lettre, adressée au receveur
de Lisieux pour suite de la procédure.
Normalement, une lettre d'avertissement est envoyée
au destinataire pour qu'il se présente au bureau.



Procès verbal rempli à Lisieux.

Ce type de document se trouve au XIXè siècle mais est exceptionnel après. Le formulaire fait référence aux articles 142/144 du code pénal, relatifs à la contrefaçon des timbres-poste (loi du 13 mai 1863), alors qu'il aurait sans doute dû faire référence à la loi du 16 octobre 1849 qui précise


Quiconque aura sciemment fait usage d'un timbre-poste ayant déjà servi à l'affranchissement d'une lettre sera puni d'une amende de 50 à 1,000 fr. En cas de récidive, la peine sera doublée. Sera punie des mêmes peines, suivant les distinctions sus-établies, la vente ou tentative de vente d'un timbre-poste ayant déjà servi. L'art. 463 du C.P. sera applicable dans les divers cas prévus par la présente loi.

La destinataire, sœur Gérard à Lisieux, précise en donnant l'expéditrice (logeant en maison de retraite) que cette dernière "est diminuée physiquement et mentalement et presque aveugle". Cela a dû être pris en compte car la procédure ne semble pas avoir été plus loin : la loi précise en effet que c'est "sciemment" que le timbre doit avoir été ré-utilisé (mais ce n'est pas normalement au postier de faire le jugement).

Pour aller plus loin : un exemple de dossier où la procédure a été jusqu'au bout au XIXè siècle et un exemple au XXè siècle.