mercredi 15 décembre 2010

Bulletins 2010

Bulletin n° 86 – 1er trimestre 2010
• Éditorial (Jean-Jacques RABINEAU)
• Utilisation postale des timbres d’usage courant, exemple du 25c bleu Semeuse lignée (Jacques LAVIGNE)
• Retour sur la circulaire n° 446 C du 23 Novembre 1915 (Jean-Luc RAFFEL)
• Repère électronique à droite sur les presses TD6 (Jean-Jacques RABINEAU)
• Les confectionneuses des carnets fermés (Olivier GERVAIS / Jean RENARD / Claude MARTINEAU)
• Effigie Royale au type Elström (suite) (Roger VERPOORT)
• Marianne de Cheffer – 0.30 typographié – Premier jour de mise en vente (Jean-Claude DUBOULH)
• Barres phosphorescentes en « zig-zag » (Olivier GERVAIS)
• Epidémie de faux TVP rouge Marianne de Beaujard (Jean-Claude DEZ / Claude MARTINEAU)
• Vite réalisé… grâce à la numérisation (Claude MARTINEAU)
• Décalage des BP sur TD215 (Claude MARTINEAU)


Bulletin n° 87 – 2e trimestre 2010
• Éditorial (Jean-Jacques RABINEAU)
• Utilisation postale des timbres d’usage courant, exemple du 25c bleu Semeuse lignée (suite) (Jacques LAVIGNE)
• Effigie Royale au type Elström (suite) (Roger VERPOORT)
• Inscriptions de service en bas de feuille sur TD6 (Claude MARTINEAU)
• Les premiers carnets ouverts (Olivier GERVAIS / Jean RENARD / Claude MARTINEAU)
• Du nouveau pour les coins datés (Claude MARTINEAU)
• 40e anniversaire du 1er timbre imprimé à Boulazac (Claude MARTINEAU)
• Faux TVP rouge Beaujard (Claude MARTINEAU)


Bulletin n° 88 – 3e trimestre 2010
• Éditorial (Jean-Jacques RABINEAU)
• Utilisation postale des timbres d’usage courant, exemple du 25c bleu Semeuse lignée (suite) (Jacques LAVIGNE)
• La Marianne de Cheffer. 13 gravures ! Qui dit mieux (Jean-Claude DUBOULH)
• Effigie Royale au type Elström (suite) (Roger VERPOORT)
• Pièces remarquables du Musée de La Poste Internet (Jean RENARD)
• Marianne de Muller (Jean-Marc CADAMURO / Jean-Jacques RABINEAU)


Bulletin n° 89 – 4e trimestre 2010
• Éditorial (Jean-Jacques RABINEAU)
• La Marianne de Londres (Jean-Claude DUBOULH)
• Effigie Royale au type Elström (suite) (Roger VERPOORT)
• Les barres phosphorescentes et les timbres « grand format » (Olivier GERVAIS)
• Le courrier électronique avant Internet (Jean RENARD)
• Une première sur TD6 (Claude MARTINEAU)

mercredi 1 décembre 2010

Marianne à la Nef : coin daté sans barre

Coin daté de la Marianne à la Nef : galvano de service "A" de "A+B" : le 100è timbre n'a pas de barre en bord de feuille, la barre sous le 99è timbre a les 3 coups de poinçon.
Coin daté de la Marianne à la Nef : galvano de service "B" de "A+B" : la forme est normale, avec la barre sous le 100è timbre qui a reçu un coup de poinçon.


Les coins datés en typographie se collectionnent par 2 : en effet, dans un tour de cylindre, il y a 2 feuilles : l'une reçoit 3 coups de poinçons sous le 100è timbre, l'autre 2 coups de poinçons. Au dessus du 10è timbre, c'est 4 coups ou 2 coups de la même façon. Ces coups sont réalisés manuellement et permettent d'indenfier les galvanos de service indentifiés par des lettres.

Le coin daté "A", sans être rare, a une particularité unique : elle ne comporte pas de barre sous le 100è timbre, ce qui fait que les repères ronds ont été réalisés sous le 99è timbre.

lundi 1 novembre 2010

Marianne à la Nef : impression lourde


Bande verticale de 5 sur 25F Marianne à la Nef : impression lourde sur 3 exemplaires, donnant un fond partiellement uni au lieu de ligné. L'exemplaire du haut a une petite variété classique de l'impression typographique rotative : une dernière dent plus courte, faisant un timbre plus petit.

vendredi 1 octobre 2010

Simili pli accordéon sur carte postale : Marianne de Gandon

Carte postale affranchie avec un 3F Marianne de Gandon (26/11/1946).
Détail du défaut de fabrication


Le pli de ce timbre Marianne de Gandon n'est pas une "impression sur pli accordéon". Le pli accordéon, il existe bien, est survenu avant l'impression et était déplié à ce moment. Le pli a cependant entraîné des problèmes d'épaisseurs inégales, qui entraîne un bande centrale plus foncée entourée des deux bandes blanches fines.

Il ne faut donc pas confondre les véritables impressions sur plis accordéons avec les autres plis similaires mais qui se sont produits avant ou après l'impression.

Deux exemples en neuf (pli accordéon de gomme et véritable pli accordéon) ont déjà été présentés sur Marianne à la Nef.

dimanche 1 août 2010

Carnet non-émis Marianne de Bequet

Carnet de 20 timbre Marianne de Bequet, daté du 23/10/1972, presse TD6-5. (Copyright L'Adresse-Musée de La Poste)
Détail du verso.

La date de ce carnet (y&T 1664 C9) détenu par l'Adresse Musée de La Poste n'a jamais été trouvée dans le commerce. Les barres phosphorescentes ont adhéré au verso des timbres : c'est pour cela que ce tirage d'essai n'a jamais été émis.

Il s'agit de barres phosphorescentes au type A, dont le séchage n'était pas assez rapide pour le ré-enroulement des feuilles en sortie de presse (les rouleaux ainsi obtenus sont utilisés par la confectionneuse de carnet qui découpe les bandes et les colle sur les couvertures).

La solution fut trouvée plus tard par la mise au point de barres au type B à séchage rapide, qui serviront également à la confection des roulettes qui posent la même problématique.

On connaît des carnets émis au type A (4 et 5.12.72) souffrant du même souci, le premier carnet au type B est daté du 2.1.73.

jeudi 1 juillet 2010

Repère de coupe et repère électronique

Paire Marianne de Luquet issue d'un carnet à 20 francs, repère court en haut et en bas.


Paire issue d'un carnet à 20 francs, repère court en haut et long en bas


Les repères électroniques des timbres émis en feuilles se caractérisent par un trait de couleur dans la bord de feuille. Ce trait sert au réglage de la perforation ou des la coupe et de de l'impression des barres phosphorescentes.

Avec les carnets autocollants composites à 20 f pour distributeurs Sterner est apparu un repère de coupe sur le feuillet supérieur. Ce repère est généralement coupé en deux horizontalement : il est situé en haut et souvent également en bas sur le bord de feuille.

Le repère électronique existe toujours, il est plus long que le repère de coupe. Alors que le RE est toutes les 33 hauteurs de timbres - soit un tour de cylindre - le RC est sur toutes les autres lignes.

La différence n'était pas évidente à voir sur les carnets fermés, le repère électronique n'a pas toujours été mis de côté.

mardi 1 juin 2010

Epreuve d'artiste de la Semeuse de Piel

Epreuve d'artiste de la Semeuse seule, signée Piel au crayon.
Détail : on note les repères dans les coins.


Si le timbre émis en typographie rotative a une certaine lourdeur de traits, la finesse de la gravure originale par Jules Piel était bien là.

La Semeuse de Piel fête cette année ses 50 ans.

samedi 1 mai 2010

Epreuve de la Marianne de Munier

Épreuve de la Marianne de Pierre Munier, gravée par Jules Piel.
Détail : signatures P. Munier à gauche, J. Piel à droite.


Cette Marianne n'a pas été adoptée et il n'existe donc pas de timbres-poste émis avec cette Marianne.

jeudi 1 avril 2010

Valise diplomatique Marianne de Luquet

0,41 euros Marianne de Luquet RF sur lettre avec griffe de retour.


Le service de valise diplomatique permet le transport de courrier entre le Quai d'Orsay et les ambassades. Il fonctionne dans les 2 sens, mais on trouve moins difficilement le courrier au départ des ambassades. Le pli présenté est à destination d'une ambassade.

Cette lettre s'est arrêtée rapidement dans le service de la valise diplomatique, en effet l'adresse était insuffisante (étiquette mal imprimée) pour voyager par valise diplomatique : en témoigne la griffe "Valise diplomatique - Réorientation/ Retour à l'expéditeur/Adresse incomplète : pays de destination/ et/ou service concerné non indiqué".

lundi 1 mars 2010

Faux 2,30 Marianne de Briat sur contravention

Contravention affranchie d'une Marianne de Briat à 2,30 oblitéré par une machine Toshiba de Marseille CTA du 3/9/1990.
L'affranchissement a été réalisé par un faux pour servir : vignette dentelée 11 en ligne, impression en offset, sans barres phosphorecentes et papier réagissant aux UV.

Sur le papillon des pervenches, la position du timbre-ammende est prévue pour que l'oblitération postale annule également le timbre fiscal.

Le PV électronique est prévu pour remplacer le PV manuel en 2011, signant également la fin des timbres fiscaux associés.

lundi 1 février 2010

Lettre frontalière 0,25 Marianne à la Nef

Lettre affranchie d'un 0,25 Marianne à la Nef, partie d'Evian en Haute Savoie le 6 mai 1960 à destination de Vevey en Suisse.




Le tarif normal d'une lettre simple à destination de la Suisse est 0,50 franc dans le tarif du 6 janvier 1959 (passant aux nouveaux francs le 1er janvier 1960).


Cette lettre bénéficie du tarif frontalier : pour les trajets limitrophes, si la distance entre la ville d'origine en France et la ville destinataire en Suisse est de moins de 30 km, le tarif intérieur s'applique.

vendredi 1 janvier 2010

Affranchissement composé 25F Marianne à la Nef/Fréjus


Affranchissement à 50F pour la Suisse, tarif lettre simple pour l'étranger au 6/1/1959. La lettre comporte à la fois un 25F Marianne à la Nef standard et un 25F surchargé Fréjus + 5F.


Si l'on rencontre fréquemment des 25F Fréjus sur documents oblitérés de l'oblitération spéciale du 13 décembre 1959 de Paris, il est beaucoup plus difficile de trouver ce Fréjus sur document non philatélique, les timbres surtaxés étant rarement utilisé par le grand public.

Sa période de vente a de plus été très courte : il a été mis en vente à partir du 11 janvier 1959 à Paris et du 15 janvier 1959 en province ; il a été rapidement retiré le 24 décembre 1959.

Cet affranchissement comportant les 2 timbres est donc fort peu courant !