samedi 1 octobre 2005

Décalage des barres phosphorescentes sur TVP vert Marianne de Lamouche

Bande verticale de 10 TVP vert Marianne de Lamouche avec un décalage progressif des barres phosphorescentes. Entre la 3ème rangée et la 10ème il y a un repositionnement de 3 mm ; seul l'espacement entre les BP change : plus d'1 mm entre la 3ème et le 10ème.

Cette bande présente un décalage vertical important des barres phosphorescentes (figurées sur le scan par les barres jaunes). En haut, le décalage est très important car la ligne sans BP normalement située sur le bord de feuille se retrouve entre le 1er et le 2ème timbre. Ce qui est étonnant c'est que le décalage va en diminuant pour devenir mineur sur le bas de la feuille (à noter que le bord de feuille comporte la BP, donc le décalage est toujours très important et la feuille suivante devrait présenter un timbre avec BP réduite tenant à BP légèrement décalée voire même un BP tenant à sans BP).

Cette pièce est issue de la nouvelle TD 215 dont on connaît peu de chose à l'heure actuelle. Les timbres à l'unité se reconnaissent à leur papier très blanc sur lequel l'impression est très nette. A la lecture de cette bande, on s'aperçoit que le réglage de la synchronisation entre les BP et l'impression du timbre a été amélioré : on assiste en temps réel à un tel ajustement. Un autre facteur fait penser cette avancée technique : le fait que les décalages de BP deviennent plus rares : alors qu'avant on trouvait de nombreuses feuilles quand un décalage se produisait, maintenant ils sont éphémères.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire