lundi 1 mai 2017

Overland forcé


Un service rapide automobile britannique, assuré par « The Nairn Transport Corp. » et dénommé « Overland mail », reliant Haïfa à Beyrouth ainsi qu’à Bagdad, a fonctionné à partir du 7 mars 1924 pour le public français (par application d’un décret du 20 février 1924).


Ce service, qui permettait notamment d’assurer des liaisons entre les lignes aériennes touchant les trois villes citées plus haut, faisait l’objet d’une surtaxe fixée initialement à 1 F par 20 g, puis à 2 F pour les lettres et cartes postales le 15 novembre 1926 (décret du 7 octobre 1926) avant d’être supprimée par un décret du 17 février 1930.


Lettre recommandée du 30/4/1927 déposée à la RAU de la gare Saint-Paul du quartier des Terreaux à Lyon.
Au dos, timbre à date d’arrivée de Bagdad du 14/5/1927 et timbre à date de transit de Beyrouth RP montrant que, malgré le désir de l’expéditeur, la lettre n’a pas pris l’avion mais a bénéficié du service « Overland mail ».

Le tarif de l’époque (1er août 1926) est de :
- 2,40 F pour le port 2e échelon
- 1,50 F pour la recommandation
- 4 F pour la surtaxe spéciale
soit un total de 7,90 F, mais la lettre a été affranchie à 5,90 F d’où la constatation manuscrite, probablement par la recette de Lyon-Terreaux, « Manque 2 F / PV établi » qui a forcé en recette sa RAU des 2 francs manquants.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire