samedi 2 février 2008

2,30 Marianne de Briat de carnet fermé sans PHO

Paire sur fragment : 2,30 Marianne de Briat sans PHO total, oblitération SECAP Paris 17 du 22/2/1991.

Les 2,30 Marianne de Briat issus de carnets fermés, sans barres phosphorescentes, sont très peu communs : on n'en connaît pas d'exemplaire neuf ; cette paire est le plus grand bloc connu !

La difficulté de ces pièces est de les distinguer sans doute possible avec les exemplaires de feuilles (bien connus) sans PHO : le critère de la découpe (et non l'arrachage) des dents horizontales est retenu (l'aspect de découpe est particulière, différente d'une coupure au cutter). S'y ajoute les différences de qualité d'impression et de nuance, ainsi que l'origine des timbres.

Ainsi, malgré l'absence de preuve absolue, on est raisonnablement certain de l'origine de cette paire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire