jeudi 1 juin 2006

Surcharge 6F CFA non-adoptée sur 15F Marianne de Gandon


Surcharge 6F CFA en rouge sur 15F Marianne de Gandon rouge.



Il n'existe pas de timbre émis à 15F Marianne de Gandon rouge surchargé 6F CFA. Cet exemplaire est un essai de surcharge qui montre que l'émission d'un timbre avait été envisagée.

Les surcharges CFA sur timbres de France étaient destinées au département de la Réunion, qui utilisait le franc CFA (Communauté Française d'Afrique).

Date Commentaire Parité
26/12/1945 Création du franc CFA 1F CFA = 1F 70
17/10/1948 Dévaluation du franc 1F CFA = 2F
01/01/1960 Nouveau franc 1F CFA = 0,02
12/01/1994 Dévaluation du franc CFA 1F CFA = 0,01
01/01/1999 Euro 655,957 F CFA = 1 €
Source Wikipedia/Franc CFA (j'ai changé la date de l'introduction du nouveau franc à celle de son introduction effective)
À l'époque des surcharges CFA, la parité est de 1F CFA = 2 anciens francs ou 0,02 nouveau franc (2 centimes). Généralement, les timbres sont surchargés à leur contre-valeur en francs CFA, avec un arrondi vers le bas car il n'y a pas de "centimes CFA" : un timbre de France à 15F, soit 7,5F CFA sera surchargé à 7F CFA. Cette règle n'est pas systématique : l'essentiel est que les faussaires n'aient aucun intérêt à faire une fausse surcharge CFA sur des timbres français pour gagner au change, et donc que la valeur surchargée en F CFA soit inférieure ou égale à la faciale (convertie en F CFA) du timbre de métropole.

Les essais de surcharge CFA avaient pour objet non seulement le choix de la couleur, mais surtout du choix de la surcharge en elle-même, c'est à dire de la forme et de la taille des caractères, des traits éventuels pour barrer la valeur, de la position de la surcharge. Généralement, un essai comprenait 12 surcharges différentes (mais de même couleur) qui étaient apposées à plat sur un bloc de 12 issu de feuille (4 timbres de largeur sur 3 timbres de hauteur).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire