mercredi 1 juin 2005

Épreuve de luxe annulée du 0,10 Moissonneuse

"Épreuve" de luxe annulée du 0,10 Moissonneuse

Les "épreuves" de luxe sont un tirage spécial sur petit feuillet (le timbre est non-dentelé, le papier est épais). Le tirage est sans doute de 300 exemplaires, il était distribué à diverses personnalités de l'État et des postes.

Cet exemplaire a été revêtu d'une marque apposée manuellement "ANNULÉ". C'est un rebut (la pièce présentant un défaut ou ayant été réalisée en sur-nombre) qui a échappé à la destruction. Son mauvais état se justifie par la méthode de destruction des rebuts de l'époque : les pièces rebutées étaient conditionnées sous forme de boules jetées dans l'acide. Il arrivait que l'acide ne finisse pas son ouvrage, dans ce cas certaines personnes ont pu récupérer des timbres. Après avoir été séchés et repassés ils présentent un aspect correct mais aussi les traces (froissures, tâches) du traitement appliqué.

Du point de vue de l'atelier de fabrication l'annulation des pièces rebutées se justifie : elle permet de s'assurer que ces rebuts ne conservent pas de valeur fiduciaire en cas de fuites... ce qui s'avère être une précaution utile ! Mais d'un autre côté la présence d'une annulation particulière intéresse le collectionneur. Ce dernier voit ainsi un document original au parcours mouvementé, sans l'annulation il n'aurait vu qu'une pièce défectueuse !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire