mardi 1 juin 2004

20F Marianne de Muller avec surcharge CFA renversée


Les surcharges, et en particulier les surcharges à plat (c'est à dire faite sur presse sur des timbres déjà imprimés), ne sont une opération habituelle sur les Marianne. Il faut aller à la Réunion, qui utilisait une monnaie différente de la métropole (le franc CFA, pour Communauté Française d'Afrique) en surcharge de timbres français où c'est la norme, à quelques exceptions près de timbres à sujets locaux imprimés directement dans cette devise.

Une des variétés majeures possible en surcharge à plat est la surcharge renversée : la feuille est placée dans dans le mauvais sens au moment de l'impression de la surcharge.

Le 20F Muller surchargé 10F CFA à l'envers a sans doute concerné une seule feuille, donc 100 timbres. Mais cette feuille n'a pas été trouvée par un philatéliste, et elle a été entièrement utilisée sur du courrier. On n'a retrouvé qu'une dizaine d'exemplaires oblitérés (les autres ont disparus, il est peu probable qu'on en retrouve un autre de nos jours, mais sait-on jamais ?) dont une bande de 3. La plupart des timbres sont défectueux, la rareté de cette variété fait que l'on doit accepter cet état des choses : cet exemplaire n'est pas parfait (il a une ou deux dents courtes) mais c'est une rareté particulièrement spectaculaire !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire